Historique, mission et valeurs


Ne pas laisser l’enfant seul∙e avec sa souffrance

lorsque les liens familiaux sur lesquels il s’appuie sont bouleversés par la mort, la séparation, la maladie

As’trame est née en 1995, quand le Sida brisait des familles en emportant des parents dans la fleur de l’âge. Alors que les adultes étaient occupés à faire face à cette nouvelle et terrible réalité, la fondation s’est donnée pour mission de soutenir les enfants face à la maladie, puis au deuil de leur proche. En 1999, elle a ouvert son action à tous types de maladies et de deuils et a développé un concept orignal, sous forme de parcours de groupe en 5 séances qui permet aux enfants de trouver des repères et de partager leur vécu avec d’autres. En 2001, le concept a été adapté pour répondre aux besoins des enfants touchés par la séparation de leurs parents. 

 

Soutenir la famille face à cette adversité,

lui éviter de s’enfoncer dans une spirale de fragilisation et maintenir sa fonction protectrice

As’trame s’est rapidement rendu compte que son action ne pouvait pas se centrer uniquement sur les enfants et les adolescent∙es. Pour avoir un impact à long terme, c’est l’ensemble de la famille qu’il faut prendre en compte et soutenir. Car il peut être difficile de traverser et surmonter tous ensemble cette période douloureuse, alors que chacun-e vit les choses selon un rythme et une intensité différente, avec parfois de l’incompréhension ou des tensions. Progressivement, des entretiens-conseil et des parcours de soutien ont été mis en place pour les adultes, de même que des entretiens de famille et des actions spécifiques de soutien à la communication et à la dynamique de reconstruction familiale. 

 

Allier focus sur l’enfant et focus sur la famille

pour développer des réponses novatrices à des problématiques complexes

En 2016, As’trame a ouvert un nouveau domaine d’action pour aider enfants et familles à gérer une vie en zigzag lors qu’un parent est pris dans des difficultés psychiques. En parallèle, elle s’est dotée de procédures pour pouvoir intervenir également dans des situations de séparations critiques (hauts conflits de séparation, situations d’aliénation parentale, rupture de liens entre l’enfant et un de ses parents). Ceci pour pouvoir répondre aux situations de plus en plus complexes, orientées par le réseau. Dernièrement, en 2020, elle a adapté un projet alémanique pour mettre en place des groupes de soutien pour les enfants exposés à de la violence conjugale.

Vision et mission

Notre vision est que l’être humain est capable de parcourir sa vie en intégrant les différentes ruptures qu’il traverse et en retrouvant la force et la capacité de vivre pleinement.

Notre mission est d’accompagner les familles en crise du fait d’une rupture de lien (décès, divorce, maladie grave ou autre), en leur donnant la possibilité de remobiliser et d’acquérir ressources et compétences pour retrouver leur capacité à vivre pleinement.

Elle est aussi de former les professionnel∙les en contact avec enfants et familles pour leur permettre, dans le cadre de leur travail, de répondre de manière adéquate aux bouleversements liés aux ruptures de liens.

 

Les valeurs que nous défendons

  • Bienveillance
  • Professionnalisme
  • Solidarité
  • Renforcement du pouvoir d’agir
  • Créativité

Cela nous amène à porter un regard bienveillant sur l’ensemble du système familial, à travailler sur les ressources autant que sur les difficultés, à favoriser la recherche autonome de solutions en groupe de pairs, en famille, en groupe multifamilles. Nos interventions sont ciblées sur les problématiques visées et limitées dans le temps.